alert icon
Ce site n'est pas compatible avec Internet Explorer 8. Effectuez une mise à jour d'Internet Explorer ou utilisez un navigateur plus récent.
Masquer le message hide icon

William Canady

William Canady, Président-directeur de l’exploitation

William Canady

Président-directeur de l’exploitation

Télécharger une brève biographie

En tant que dirigeant, je cherche à faire deux choses. Premièrement, je pense qu'il est important d'avoir une vision claire et d’être capable de la partager avec son équipe. Je n'ai jamais été dans une position où les opportunités manquaient. Elles sont en fait toujours trop nombreuses. Je pense donc qu’il est de mon rôle de dirigeant de rassembler les équipes autour de quelques opportunités essentielles et de faire en sorte que celles-ci se concrétisent. C’est ce qui est passionnant pour moi et, je crois, pour l’équipe aussi.

Deuxièmement, le leadership, c’est aussi pour moi être au service des gens et contribuer à leur développement. Plusieurs personnes qui ont travaillé pour moi au début de leur carrière sont aujourd'hui PDG. Je trouve cela formidable et j’en suis très fier. Selon moi, c'est en cela que réside l'héritage.

Rester fidèle à mes principes m'aide à influer au quotidien sur l'entreprise et sur mes équipes.

Tout ce que j'ai fait jusqu'ici m'a préparé au poste que j’occupe actuellement. Très jeune déjà, j’installais du matériel et je montais des raccords à compression pour mon père qui possédait une entreprise de chauffage-ventilation-climatisation dans une petite ville agricole de Caroline du Nord. Ce genre d’expérience vous enseigne la valeur du travail bien fait et vous apprend aussi à réussir les choses du premier coup : j’aime à dire que nous gagnions notre vie avec nos mains et notre intelligence.

Mais comme beaucoup de jeunes, je ne savais pas ce que je voulais faire comme métier ; je n’avais pas de vocation particulière. Après mes études secondaires, je me suis donc engagé dans la marine des États-Unis, ce qui vous fait mûrir un peu et vous aide à passer à l'âge adulte. C'est aussi comme ça que j'ai payé mes cours à la faculté.

Après avoir servi dans la Marine, j'ai déménagé dans l’Illinois pour des raisons professionnelles. Ce changement a été important pour moi, car c’est là que j’ai épousé ma femme, fondé une famille et obtenu mon diplôme à la faculté Elmhurst.

Même si cela est différent d’une personne à l’autre, à un certain moment dans votre carrière, vous commencez à voir où vous voulez aller. Vous réfléchissez à ce que vous voulez vraiment faire, à ce pour quoi vous êtes doué et aux postes qui vous permettraient d’avoir un maximum d’impact. Pour moi, ce moment est arrivé à la fin des années 1990. J’avais déjà occupé quelques emplois à cette époque et j’étais alors directeur général d’une entreprise de climatisation ; j’aimais ce que je faisais et j’avais les capacités pour ça. C'est alors que j'ai su que je voulais diriger des entreprises.

Cette prise de conscience m'a aidé à planifier mon avenir professionnel de manière volontariste. Cela m'a incité à me lancer des défis et à suivre des cours en vue d’obtenir un MBA à l'Université de Chicago. Cela m'a également aidé à faire le point sur mes expériences professionnelles. Dans mes premiers emplois, j'avais appris comment procéder à des acquisitions. Dans l'entreprise qui a suivi, j'ai appris à mettre en œuvre des processus à flux tendus, et j'ai vraiment acquis une connaissance profonde de l'amélioration continue. Je considérais chaque évolution de ma carrière comme une occasion pour acquérir de nouvelles compétences et voir où cela allait me mener.

J’ai appris quelque chose de chaque entreprise où je suis passé et de chaque poste que j’ai occupé, mais la chose la plus importante que j’ai apprise, c’est de chercher à comprendre ce que l'on fait pourquoi on le fait de telle ou telle manière. Chaque organisation a sa propre façon de faire et aucune de ces manières de procéder n’est forcément bonne ou mauvaise.

J'ai aussi tiré des enseignements personnels de ces expériences, comme par exemple, l'importance de se sentir soutenu. Tous ces emplois m’ont amené à beaucoup me déplacer, et ma famille et moi avons dû déménager à maintes reprises. Je n’aurais pas pu atteindre mes objectifs professionnels sans le soutien indéfectible de mon épouse et de mes deux filles, qui se sont retrouvées seules beaucoup plus souvent que je ne l’aurais jamais imaginé.

Ce formidable soutien et ma persévérance sont les deux éléments essentiels qui ont favorisé ma carrière jusqu' à présent. L’important selon moi, c’est d’être présent tous les jours, de faire de son mieux et d'avoir une vision globale des efforts que cela demande.

Ma vision et ma persévérance m’incitent également à m'investir dans la communauté. Je siège actuellement au conseil d’administration de Young Life, une association à but non lucratif mondiale qui aide des jeunes à se trouver et à réaliser leurs objectifs.