alert icon
Ce site n'est pas compatible avec Internet Explorer 8. Effectuez une mise à jour d'Internet Explorer ou utilisez un navigateur plus récent.
Masquer le message hide icon

Robert « Bob » G. Wilson

Robert « Bob » G. Wilson, Vice-Président, Marketing

Robert « Bob » G. Wilson

Vice-Président, Marketing

Download a Short Bio

Né sur une base aérienne américaine du Nebraska, j'ai grandi à Biloxi dans le Mississippi, puis j'ai été scolarisé à Okinawa au Japon. J'ai ainsi vécu depuis l'enfance dans un environnement multiculturel. Il n'était donc pas étonnant que cela continue dans ma vie professionnelle. 

J'ai toujours été intéressé par la science et la technologie – la chimie en particulier – et par l'utilisation qui en est faite ou par la manière dont les entreprises parviennent à en faire quelque chose d'utile. C'est ainsi qu'après avoir obtenu mon diplôme de chimie à l'Université de Technologie du Michigan, j'ai été embauché comme technico-commercial par la société Shell Chimie.

En plus de mon travail de vente de résines, d'adhésifs, de peintures et de revêtements, j'ai commencé à aider les clients à développer de nouvelles applications. L'une d'elles était une application de moulage par projection simultanée destinée à la fabrication de déflecteurs pour camions. Le client avait des problèmes de retrait avec le polyester, et je l'ai donc aidé à passer à l'époxy. Peu de temps après, j'ai commencé à collaborer à des applications plus complexes, notamment dans le domaine des composites destinés aux secteurs de l'aérospatiale et des transports. 

Malgré le fait que j'étais jeune et que j'étais encore en train d'apprendre le métier de technico-commercial, j'ai su que j'aimais aider les clients à résoudre des problèmes et créer de la valeur dans leur intérêt. J'aimais imaginer de nouvelles manières de les aider à accomplir des choses. À l'époque, je ne réalisais pas que je faisais mes débuts dans le marketing.

Des années plus tard, après avoir obtenu un MBA et un master en études asiatiques (pour en savoir plus sur le milieu des affaires au Japon, pays natal de ma mère), j'ai rejoint le cabinet de conseil Arthur D. Little en tant que consultant en gestion. Mon travail incluait notamment les diagnostics opérationnels et la proposition de solutions, la segmentation, la gestion de portefeuilles et les évaluations en vue de fusions et d'acquisitions. J'ai passé un an sur un projet en Corée, où j'ai travaillé avec deux grandes sociétés pétrochimiques, étudié leurs pratiques commerciales et procédé aux évaluations pour préparer leur fusion. 

Cela a constitué une bonne expérience lorsque plus tard, chez W.R. Grace, j'ai participé à des acquisitions. Ce travail m'a fait voyager dans le monde entier, notamment en Chine, en Thaïlande, au Japon, au Brésil, au Venezuela, au Mexique, en Allemagne, en Espagne et en Russie. Au final, j'ai facilité l'acquisition de trois entreprises par la société.

J'ai quitté mon poste de responsable du développement des activités pour devenir directeur mondial du marketing dans la division des technologies d'emballage. Ce premier poste de directeur marketing a renforcé chez moi le sens de l'écoute client. Pour les fabricants de bouteilles et de canettes (nos clients directs), nous étions dans le secteur des produits d'étanchéité. Mais pour les propriétaires de marques de boissons (nos clients indirects), nous étions dans le secteur du « contrôle du goût ». Et, en fin de compte, ce sont les propriétaires de marques qui décidaient. Pour garantir des produits au « goût neutre » et faire en sorte que les boissons conservent un « goût frais », nous avons apporté des améliorations à nos produits et à nos procédés. Cela nous a permis non seulement de renforcer nos relations avec les propriétaires de marques, mais aussi de nous positionner sur des marchés adjacents. 

Certains appelleraient ça du marketing, mais au fond, c'est ce que j'avais toujours fait, à savoir étudier les applications et imaginer la valeur que mon entreprise ou mes produits pourraient apporter au client.

C'est ce que je fais aujourd'hui chez Swagelok en tant que vice-président en charge du marketing. Je souhaite diriger nos équipes de vente et de marketing de sorte qu'elles étudient de plus près nos clients et leurs applications, et qu'elles puissent trouver de nouvelles manières de leur apporter de la valeur, pour ensuite se concentrer sur les secteurs d'activité et les défis techniques qui correspondent le mieux à nos valeurs et à nos capacités. Nous devons constamment repousser nos limites et proposer de meilleurs produits adaptés aux besoins de nos clients.

Le but du marketing est de créer des liens – entre les besoins et les solutions, entre le fournisseur, le distributeur et le client – qui profitent à tous.

Informations supplémentaires

Plus que des pièces – Partenariats

Swagelok n'est pas seulement un leader du marché parce qu'il dispose de la meilleure qualité de produits lorsque nos clients en ont besoin. Nous sommes également un partenaire d'expertise pour nos clients.