alert icon
Ce site n'est pas compatible avec Internet Explorer 8. Effectuez une mise à jour d'Internet Explorer ou utilisez un navigateur plus récent.
Masquer le message hide icon

Frank J. Roddy

Frank J. Roddy,  vice-président exécutif en charge des finances et de l'administration

Frank J. Roddy

Vice-président exécutif en charge des finances et de l'administration

Download a Short Bio

Mon père m'a toujours encouragé à regarder au-delà de l'affaire familiale – une entreprise de plomberie – pour voir ce que je pourrais accomplir par moi-même. Au lycée, j'ai rencontré celle qui allait plus tard devenir ma femme ; j'avais donc de bonnes raisons de choisir une profession stable.

Je suis entré à l'Université John Carroll et, après avoir suivi mon premier cours de comptabilité, j'ai décidé de faire carrière dans ce domaine. Pendant mes années à l'université, j'ai travaillé dans un petit cabinet comptable situé près du campus. Nous faisions les déclarations fiscales d'un grand nombre de petites entreprises – des pizzerias pour la plupart. Je m'occupais des déclarations des entreprises, tandis que les associés s'occupaient des déclarations de revenus des propriétaires. Cette expérience m'a donné une bonne base, m'a permis de me familiariser avec le métier et a conforté ma volonté de suivre cette voie.

Après mes études, j'ai travaillé pendant neuf ans chez Ernst & Young où j'ai occupé différents postes en rapport avec la vérification des comptes et avec la fiscalité. Mon travail chez E&Y m'a appris à penser de manière claire et précise. J'ai appris à imaginer le résultat optimal à atteindre, puis à déterminer les étapes à suivre pour y parvenir. Cette manière de penser m'a servi tout au long de ma carrière. J'ai aussi eu la chance de travailler avec des gens très bien, qu'il s'agisse d'associés ou de clients, et notamment Swagelok.

En 1993, l'un des associés d'E&Y m'a dit que Swagelok voulait me parler en vue d'intégrer l'entreprise pour y créer un service fiscalité. Un seul entretien a suffi. J'ai rencontré M. Fred Lennon, le fondateur de la société, pendant deux heures. Il a insisté sur les aspects personnels, posant des question sur mon éducation et ma famille. Il m'a parlé de sa philosophie et de l'équipe de direction de l'époque. Cet entretien a été extrêmement intéressant.

La décision de rejoindre Swagelok a été facile à prendre. Swagelok avait quelque chose en plus, et ce quelque chose, c'était les gens. En tant que consultant, j'avais vu les états financiers de la société et je savais à quel point ses résultats étaient bons, mais ce rapport aux individus m'a véritablement mis à l'aise. Ce que j'ignorais avant de rejoindre l'entreprise, c'est que ce serait encore mieux que je ne l'avais imaginé.

Je suis donc entré chez Swagelok en tant que responsable du service fiscal. Le poste était nouveau dans l'entreprise et j'ai découvert que revoir les procédures fiscales de l'entreprise ne se limitait pas à comprendre les systèmes, rassembler les pièces et faire en sorte que tout cela fonctionne. J'avais une personne pour m'aider, à qui j'ai appris comment établir la déclaration fiscale consolidée de l'entreprise. Et nous avons réussi.

Au fil des années, mes responsabilités sont devenues de plus en plus importantes. J'ai été nommé Trésorier en 1999 et promu Directeur Financier en 2000. J'ai ensuite été nommé vice-président exécutif chargé des Finances et de l'Administration en 2012, et je supervise les finances, le service clients, la chaîne d'approvisionnement, les aspects juridiques, les achats globaux et la logistique, ainsi que les technologies de l'information dans l'entreprise.

Je me suis toujours considéré comme un expert-comptable dans l'entreprise, et je prends cette responsabilité très au sérieux. Je suis constamment à la recherche de ce qu'il y a de mieux pour l'entreprise dans son ensemble, et j'espère que les gens qui ont travaillé avec moi pourront dire que je leur ai appris quelque chose.

En dehors de mon travail, j'apprécie de pouvoir aider les autres en siégeant à plusieurs conseils d'administration, notamment celui du Lycée catholique de Cleveland Central. Il s'agit d'un lycée du centre-ville où les élèves vivent presque tous près du seuil de pauvreté, et dont 90% des diplômés poursuivent leurs études. L'école peut littéralement sauver des vies. Nous avons mené une campagne de financement et avons vu tous nos projets – notamment la construction de salles de classe supplémentaires et d'un stade de football – se réaliser. C'est une belle histoire.

Je suis également membre de la Société des Experts Comptables Agréés de l'Ohio, du Conseil Consultatif des anciens élèves du nord-est de l'Ohio pour Ernst & Young, du Conseil Consultatif de FM Global à Cleveland, du Conseil Consultatif des Entreprises Conrad, du Conseil Consultatif de VEC Inc. et du Conseil Consultatif de la société Swagelok.