alert icon
Ce site n'est pas compatible avec Internet Explorer 8. Effectuez une mise à jour d'Internet Explorer ou utilisez un navigateur plus récent.
Masquer le message hide icon

Joel Feldman

Joel Feldman, Vice-président, Ingénierie

Joel Feldman

Vice-président, Ingénierie

Télécharger une brève biographie

En tant que dirigeant, je réfléchis constamment à des moyens pour amener les gens à exiger le maximum d’eux-mêmes. J’ai eu de la chance et j’ai vu comment le fait d’être ouvert aux opportunités pouvait faire la différence.

Ma famille a quitté Cleveland (Ohio) quand j’étais jeune parce ce que mon père avait une opportunité professionnelle. Il était travailleur social et on lui avait proposé la direction d’un petit organisme à Las Vegas (Nevada). Avant ce déménagement, je ne pense pas que mes parents avaient déjà eu l’occasion de voyager à l’ouest du Mississippi, et grandir à Las Vegas s’est avéré fantastique. 

Quand j’étais très jeune, j’adorais démonter et remonter mes jouets. J’ai vite appris que lorsqu’il restait des pièces à la fin, le jouet ne marchait plus aussi bien. Je crois que c’est là que s’est forgé mon goût pour la technique.

À l’école, j’aimais aussi beaucoup les mathématiques et les sciences. J’ai donc parlé à mes parents – un travailleur social et une bibliothécaire – et ils m’ont aidé à trouver un camp scientifique et technique avant de commencer ma dernière année au lycée. Le camp, qui s’appelait « la fabrique d'ingénieurs », durait trois semaines et m’a permis de m’essayer à un grand nombre d’activités différentes. C’est là que j’ai découvert que j’étais beaucoup plus attiré par la mécanique que par l’électricité ou l’informatique. De plus, c’est ce qui a donné à mes parents la confiance nécessaire pour investir dans des études d’ingénieur.

Une chose m’a notamment poussé à choisir la Case Western Reserve University : leur solide programme de formation en alternance. Pendant ma deuxième année, j’ai commencé à passer des entretiens dans différentes entreprises, et notamment chez Swagelok. Je suis sorti de l’entretien en me disant qu’une entreprise fabricant des vannes et des raccords était beaucoup plus intéressante que ce que j’avais pu imaginer.

Depuis mon arrivée chez Swagelok comme étudiant en alternance en 1996, je n’ai jamais eu aucun regret. Tout au long de ma carrière, j’ai eu de nombreuses occasions d’explorer, d’apprendre et de me développer, à la fois comme ingénieur et comme dirigeant. 

Une fois diplômé, j’ai intégré le groupe « ingénierie des assemblages ». Je savais de par ma formation en alternance que j’étais très attiré par le développement de nouveaux produits et j’ai parlé à mon supérieur de la possibilité de m’orienter dans cette voie. Un an plus tard environ, on m’a demandé de participer à un nouveau programme tournant pour les ingénieurs produits. Ce n’était pas exactement le poste que j’espérais, mais j’ai saisi l’occasion qui se présentait. 

En tant qu’ingénieur produit, j’ai découvert tout ce qu'il faut faire pour assurer le succès d'un produit sur le terrain. J’ai également découvert les problèmes que doivent résoudre nos clients, les équipes de fabrication, les équipes des services techniques – ce poste m’a mis en contact avec de nombreuses équipes dans l’entreprise et m’a préparé pour un poste dans le développement de nouveaux produits.

Un des projets que j’ai préférés dans ce domaine, pour lequel j’étais l’ingénieur d’étude principal, a été la conception d’un nouveau sélecteur d'échantillonnage. Nous étions partis d’une feuille blanche, avec pour objectif le développement d'un nouveau produit répondant véritablement aux besoins du marché. Je pense que toute l’équipe a pris beaucoup de plaisir à travailler sur ce projet, qui nous d’ailleurs permis de déposer plusieurs brevets. Aujourd’hui encore, je suis toujours content quand je visite des sites et que je vois ce produit fonctionner.

Même si j’ai essayé de montrer autant que possible des qualités de leader sans occuper officiellement un poste d’encadrement, j’ai été heureux d’apprendre qu’une opportunité s’offrait de diriger le bureau d’études. Deux ans plus tard, je dirigeais l’ensemble de l’équipe chargée du développement des nouveaux produits. La tâche a été indéniablement difficile, mais nous avons pris beaucoup de plaisir à développer des produits comme la vanne à boisseau sphérique moyenne pression ou la vanne à membrane série DE.

Afin de devenir un meilleur dirigeant, j’ai souhaité améliorer mon aptitude à communiquer. J’ai donc été très heureux qu'on me propose un poste au service clients, ce qui m’a permis d’être en contact tous les jours avec notre clientèle et nos distributeurs. Cette expérience m’a beaucoup apporté et j’ai été promu directeur de la chaîne d'approvisionnement externe.

Ensuite, je suis retourné à la technique comme directeur de l’innovation, poste auquel je dirigeais tous les secteurs techniques de l’entreprise en contact direct avec les clients. Cela a été pour l’équipe une excellente occasion de réfléchir à des moyens pour gagner en agilité, relever des défis et se rapprocher de nos marchés.

J’ai continué à développer mon sens aigu des affaires et ma capacité à être à l’écoute des clients, en tant que directeur du marketing industriel général, puis directeur des opérations du groupe raccords. J’ai aimé apporter un peu plus de sens du commerce dans les opérations et collaborer avec des collègues de toute l’entreprise afin que tout le monde se concentre sur les priorités les plus essentielles.

En tant que vice-président chargé de l’ingénierie, je souhaite continuer à renforcer l’attachement de Swagelok à l’innovation. De nombreux possibilités s’offrent à nous. Il est important de travailler en étroite collaboration avec nos distributeurs et nos clients afin d’être certains de se concentrer sur les bonnes opportunités.

En plus de l’innovation, j’entends continuer à apporter le plus grand soin à la conception et à la qualité de nos produits. Nous occupons une place sur le marché, qui nous permet de créer des produits exceptionnels grâce à des procédés et à une main-d'œuvre haut de gamme. C’est une position confortable et quand je parle à des clients, ils nous sont toujours reconnaissants de leur fournir des produits qui répondent à leurs attentes. Vous réalisez que Swagelok offre bien plus encore à ses clients : nous leur offrons une tranquillité d’esprit et des performances qui permettent à leurs produits et à leurs applications de dépasser largement leurs attentes.

En dehors du travail, j’aime randonner et jouer au tennis avec mes deux enfants et ma femme Karie, qui est une femme extraordinaire ; elle a obtenu son doctorat à Case Western Reserve University où elle fait partie du département de sociologie.

Je siège au conseil d’administration d’une petite association sans but lucratif appelée Progress with Chess. C’est vraiment génial de voir l’effet que peut avoir le jeu d’échecs sur la vie des enfants en les aidant à mieux comprendre comment réfléchir de manière stratégique. J’ai également siégé au comité des subventions de l’organisation Komen Northeast Ohio et je suis fier de faire maintenant partie de son conseil d’administration.