alert icon
Ce site n'est pas compatible avec Internet Explorer 8. Effectuez une mise à jour d'Internet Explorer ou utilisez un navigateur plus récent.
Masquer le message hide icon

Marguerite Walz

Marguerite Walz, Vice-présidente, Ressources humaines

Marguerite Walz

Vice-présidente, Ressources humaines

Télécharger une brève biographie

Les grandes difficultés selon moi dans le domaine des ressources humaines aujourd'hui sont de faire vivre des expériences qui vont dynamiser et mobiliser toutes les générations de la population active, et d’être suffisamment agile pour pouvoir évoluer rapidement. Les fossés générationnels ne sont pas un problème nouveau. Ce qui a changé en revanche au fil des années, c’est la manière dont on peut faire vivre à l’individu une expérience convaincante et enrichissante. 

La technologie et une certaine philosophie du « toujours en mouvement » ont changé notre façon de travailler, d'apprendre, de réagir et de communiquer. Les entreprises qui seront capables de mettre en place une culture ouverte, agile et tournée vers la technologie, tout en tenant compte de « l'expérience de l'individu » sont celles qui réussiront. Dans le secteur manufacturier aussi, on s’efforce d’inciter une nouvelle génération de talents à faire carrière dans l’industrie.

Les défis à relever sont passionnants et difficiles, et le rythme des changements est rapide, mais j’aime essayer de comprendre les choses avec une équipe. Je mets les gens en relation, et les ressources humaines, c’est justement rassembler les personnes d’une organisation autour de quelque chose qui dépasse l’individu. Lorsque vous connaissez l'entreprise, sa mission et les gens qui travaillent pour elle, vous pouvez faire de grandes choses. Lorsque vous connaissez l'entreprise, sa mission et les gens qui travaillent pour elle, vous pouvez faire de grandes choses ensemble.

J'ai toujours su que j'allais être utile, façonner ou structurer quelque chose d’une façon ou d'une autre, mais je ne savais pas que ce serait dans le domaine des ressources humaines. J'ai grandi dans le comté de Dutchess dans l’État de New York – à un peu moins d’une heure de la ville – et j’ai fait mes études supérieures à l’université d'Albany. J'avais depuis toujours prévu de travailler pour la police de New York ou le FBI.

En fait, c’est à l’occasion d’un stage de troisième cycle dans la police d’État que j’ai eu ma première expérience dans les RH. Leur manière de penser était plutôt moderne et ils commençaient à transformer leur service des ressources humaines. Leur orientation administrative s'est déplacée du leadership vers le perfectionnement des employés, avec une attention particulière portée à la diversité et l'inclusion. Depuis, j’ai eu la chance de ne travailler que dans des entreprises qui voulaient changer pour le meilleur, qui avaient une conception moderne des RH et qui valorisaient les personnes et les environnements favorisant l’apprentissage.

Mon premier poste important a été celui de responsable RH chez General Electric à Schenectady dans l’État de New York, dans l’équipe chargée des avantages sociaux. Au bout d’un an environ, j’ai été acceptée dans leur programme d’encadrement des ressources humaines, un programme destiné à apporter une connaissance profonde de ce domaine. Pour compléter mon expérience, j'avais besoin de travailler dans le service RH d'un environnement industriel. On m’a donc proposé un poste chez GE Quartz à Willoughby dans l’Ohio. J'étais complètement hors de mon élément au début, mais ce poste a constitué un tournant dans ma carrière et dans ma vie. Depuis, je suis restée dans le secteur manufacturier, notamment comme DRH chez Akzo Nobel - Amérique du Nord.

Ensuite, j'ai décidé de quitter le marché du travail traditionnel. J’ai créé ma propre petite entreprise de conseil et d’accompagnement professionnel de manière à pouvoir passer plus de temps avec mes filles. Mon mari Kevin et moi avons trois filles, et je suis en admiration devant elles. Ce sont elles qui me donnent le plus de joie dans la vie. Avoir des enfants est l’affaire de toute une vie, et mon mari et moi pensons que nous avons réussi à élever des êtres formidables.

Lorsque le poste chez Swagelok s’est libéré, j'ai été intriguée. Tout d'abord, la réputation de Swagelok est excellente. Ensuite, j'y ai vu une opportunité de pouvoir véritablement influer sur l'entreprise. J'adore le monde de l’entreprise, les gens, les équipes et les organisations, et j'aime assembler toutes les pièces de ce puzzle. Et ici chez Swagelok, alors que nous poursuivons notre transformation j’espère que ma passion et mon expérience aideront l’entreprise à assembler toutes ces pièces pour répondre à ses aspirations.

Être un confident, un mentor, savoir accompagner et connaître son métier sont des choses qu’apprécient les partenaires associés à la gestion des ressources humaines. Si nous faisons bien notre travail, nous pouvons vraiment ajouter une valeur attrayante, bienveillante, économique et visionnaire à l’entreprise. Il est gratifiant de comprendre véritablement et profondément l'entreprise et les gens, et d'aider l'ensemble de l'organisation à progresser, tant au niveau des équipes que des personnes. De mon point de vue, les meilleurs dirigeants sont ceux qui sont à l'écoute et qui se soucient vraiment des valeurs, du parcours et des aspirations des individus.

Partager une expérience ou avoir un échange constructif peut véritablement rassembler les gens, que ce soit au travail ou dans la vie en général. Je siège depuis de nombreuses années au conseil d'administration de la Maison Ronald McDonald de Cleveland. Si vous souhaitez prendre du recul ou voir l'inclusion sous son meilleur jour, je vous engage à vous y rendre.  Alors qu’il y a tant de différences dans le monde, être bénévole à la Maison vous rappelle que nous sommes tous pareils à bien des égards. Lorsque vous avez un enfant malade, peu importe d'où vous venez ou quelles sont vos origines, votre cœur se brise de la même façon.

Être utile et diriger sont deux notions intimement liées. Tout au long de ma vie, j'ai eu la chance d'avoir des modèles et des mentors extraordinaires. Leurs conseils m’ont aidée à avancer sur ce chemin passionnant et pas toujours facile. Aujourd'hui, en tant que mère, dirigeante et mentor moi-même, j'espère continuer à transmettre tout ce que l’on m’a appris.